30 avril 2006

Pierre, ah pierre.

Pierre le pété s’en fout de moi.

Maintenant c’est aussi clair que Joseph Joffo croit être Joseph Joffo, l’écrivain du siècle.

Vendredi soir, j’avais rendez-vous à la gare de la petite-mais-néanmoins-ville-d’à-côté avec Vic et une autre personne.

J’étais arrivée en avance, alors je me suis mise à me promener dans la petite-mais-néanmoins-ville-d’à-côté.

C’est fou, comme la petite-mais-néanmoins-ville-d’à-côté est petite : j’ai dû marcher seulement 5 minutes pour voir Pierre le pété et sa bande. Il y avait toute se bande :

- Lui

- Sarah (la copine de Charles I. Dévanthéry)

- Loïc

- Laurence (la copine de Loïc)

- Jacash

- Cynthia (la copine de Jacahs)

- Paulo

- Patrick

Mais il n’y avait pas :

- Charles

- Couette (moi)

Il n’y avait pas Charles, car il était malade.

Il n’y avait pas moi car Pierre, sachant que Sarah sortirait pour une fois seule, n’a pas jugé utile de m’appeler (car une fille, ça suffit au fond)

Quand je l’ai vu, Pierre le pété rigolait avec Sarah comme il rigole généralement avec MOI. Pierre le pété la regardait comme il ME regarde généralement. Sarah le regardait, comme MOI je le regarde généralement.

MOI, j’étais en dehors de tout ça.

J’ai quand vainement tenté de m’immiscer dans la conversation (de Pierre le pété et Sarah), mais Sarah m’a fait rapidement remarqué qu’il fallait que je rejoigne mes amis, car leur train était arrivé.

J’ai rejoint mes amis.

Plus tard, après avoir bu un pot avec Vic et une autre personne, après avoir vu Le Poète et Vincent (qui m’a invité à sa fête, samedi prochain), je me suis résolu à aller à la gare pour rentrer chez moi.

Le chemin que j’ai emprunté pour aller à la gare était pour le moins inhabituel : je suis passée par le petit coin sympa où fument généralement Pierre le pété et sa bande, dans l’espoir de voir Pierre le pété.

 Il y avait effectivement la bande de Pierre le pété, mais lui, n’était pas là.

J’ai alors demandé à Loïc, qui faisait une théorie sur les ribosomes, si Pierre le pété était proche. Ce à quoi il a répondu :

- Pierre, il est plus proche de Sarah que de n’importe quoi. Non, sans rire, il est allé à la gare pour chercher du feu avec Sarah.

Je suis alors partie en direction de la gare.

J’ai évidemment croisé Pierre le pété, évidemment avec Sarah.

Pierre :

- Mais Couette, que fais-tu ici ?

Moi :

- Je rentre chez moi, je prends le train de 00 :37

Pierre :

- Faut que tu fasses attention à pas louper le train. Avec Sarah, on a pris énormément de temps pour aller à la gare. Chaque fois qu’elle avance d’un pas, elle recule de deux pas. On a pris beaucoup de temps à voir qu’il valait mieux qu’elle avance à reculons.

Sarah :

- Mais c’est toi qui n’avances pas !

Pierre :

- Si c’est comme ça, je vais te porter ! On ira encore moins vite.

Pierre le pété prend rapidement Sarah sur ses épaules et commence à courir. C’est à ce moment qu’il me lance un froid « au revoir couette, à bientôt »

Pierre le pété de ne m’a jamais pris sur ses épaules. MOI. MOI. COUETTE.

OUI, JE SUIS JALOUSE. OUI, JE VEUX COUPER LES CHEVEUX DE PIERRE POUR EMPECHER SARAH D’Y TOUCHER. NON, JE NE DEVRAIS PAS. NON, JE NE PENSE PAS QUE PIERRE SOIT FAIT POUR SARAH.

Samedi, je suis allée au salon du livre.

Mais… Ni Pétillon qui expliquait qu’il fallait s’emmerder sans télé, ni Joseph Joffo qui s’est vanté auprès de moi d’être lu par tout les membres de toutes les famille et de ne même pas le faire exprès (ce qu’il peut être génial…), ni les sublimes BD que j’ai achetées, ni les sublime glaces Haagen-Dazs qui m’ont été distribuées au stand de lHebdo, n’ont réussi à me faire oublier que Pierre le pété préfère une autre fille.

A propos du lien que j’ai mis pour l’Hebdo : je suis pas fan de leur magazine, mais j’ai trouvé super sympa leur distribution de glaces gratos.

Posté par couettesurlatete à 22:40 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Pierre, ah pierre.

    Ne jamais se fier à un pété. Il te reste moi, couette...

    Posté par inlovwithcouette, 01 mai 2006 à 10:01 | | Répondre
  • Sarah est la copine de charles n'est ce pas?
    Il semblerait que ces deux là(pierre et sarah) aiment à etre ensemble..
    Il semble aussi que Pierre cherche également ta compagnie(voir tes posts précédents).
    Pierre le pété est un egoiste...
    Ne lui court plus apres..Laisse le venir, prends une attitude amicale mais détachée. Il faut qu'il se sente en DANGER de te perdre pour réanimer son instinct de chasseur et de défi.
    Si tu lui semble acquise, il n'a plus de raison de faire d'efforts. Par ailleurs, il ne s'est peut etre meme pas rendu compte du mal qu'il t'as fait. Trop pété? Trop egoiste?
    Sarah , elle , le sais.
    METS LE EN DANGER de te perdre. Rends le suptillement jaloux. Sois indifferente.
    Tu n'as pas à accepter une telle mise à l'écart.
    Ne le rattrape surtout pas avec du sexe. Refuse lui ton corps, il fera tout pour l'avoir à nouveau.
    bien amicalement

    Posté par louisa18, 01 mai 2006 à 14:21 | | Répondre
  • oh ma pauvre couette... c la haine un truc pareil... m enfin... pourquoi un mec avec des cheveux pareils doit il etre si indelicat??

    Posté par carl, 01 mai 2006 à 23:40 | | Répondre
  • inthelovewithcouette:

    tout bien réfléchi, non. ya vincent .

    louisa18:

    d'accord. j'essaierai.

    carl:

    tu aimes ses cheveux? moi aussi.

    Posté par couette, 02 mai 2006 à 22:54 | | Répondre
  • oh oui j ai testé des cheveux comme ça... et j y ai trouvé une sacrée indélicatesse... misère une gueule d ange avec un comportement ed salaud ça tue!!
    si on peut plus se fier aux apparences!!

    Posté par carl, 03 mai 2006 à 09:07 | | Répondre
Nouveau commentaire