14 mai 2006

en 8e

En 8e (ou en 4e pour les français), ma prof m'a demandé:

"Qu'est-ce que tu aimerais faire dans la vie, couette?"

moi, n'ayant aucune idée de ce que je voulais devenir, je me suis contentée de ne pas répondre et de regarder les nuages avancer.

la prof insistante a continué:

"Hé couette, je te parle. Tu veux rester assise sur ta chaise à regarder les nuages?"

Ces paroles m'ont littéralement tuée. J'ai donc rétorqué:

"Ce n'est pas parce qu'on a une vocation, qu'on excerce bien son métier. Regardez-vous, vous en êtes l'exemple." (la prof arrêtait pas de nous raconter qu'elle avait eu la vocation de devenir prof depuis la 1ere classe.)

Bah, figurez-vous, après ça la prof ne m'a plus jamais demandé ce que je voulais faire plus tard, elle n'a plus jamais demandé de causer à mes parents.

Preuve qu'elle n'avait pas une grande force d'esprit.

Posté par couettesurlatete à 22:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur en 8e

    je connaissais pas cette histoire...la preuve que cette prof est nulle

    Posté par lo, 15 mai 2006 à 18:25 | | Répondre
  • C'est le genre de répartie qui peut tuer une vocation !! ...ou rendre un prof dépréssif !!

    Posté par adogslife, 16 mai 2006 à 00:15 | | Répondre
  • Réponse de Couette

    à lo:

    eh bien, tu la connais maitenant.

    à adogslige:

    mmm. je n'ai pas été très délicate. la prof de ne m'aimait pas non plus.

    Posté par couette, 16 mai 2006 à 18:02 | | Répondre
Nouveau commentaire